mardi 16 septembre 2014

Ca(ra)mel


J'adore cette couleur, je ne sais pas trop comment il faut la nommer, mais disons que c'est ca(ra)mel. Du coup, dès que je trouve des articles de cette couleur, j'ai envie de les acheter. Du coup je me retrouve finalement en total look ca(ra)mel et ça fait un peu bizarre.

D'ailleurs... ça me fait penser qu'un jour j'avais mis un soutien gorge de cette couleur et que mon mec m'avait dit "punaise c'est quoi ça? c'est horrible on dirait des sous-vêtements de bobonne". (Alors que moi je me trouvais trop sex dans mon ensemble caramel) (Et qu'il m'avait quand même couté un bras) (Déception).

Rah les hommes...Ils n'y connaissent rien hein. Si c'est pas rouge ou vulgaire, ça fait mémère. Mais tu n'es pas sans savoir que je me fiche royalement de l'avis de la gent masculine et que je continue donc à porter du ca(ra)mel. Au grand dam de mon partenaire. Évidemment.

Je n'ai par contre jamais testé le défilé en graine couleur peau, genre à la Bridget Jones. Va falloir que je teste ça au plus vite, je pense qu'il fera un infarctus sur place.
Affaire à suivre...

Bisou.
Pull et Sac - Mango
Escarpins - Zara
Jeans - Pull&bear

lundi 15 septembre 2014

Petit bateau dominical

 

Non, je n'ai pas été faire de bateau ce dimanche. Dommage. (Avec cette tenue je me sentais d'humeur marine.) Quoique, j'ai le mal de mer. Donc c'est peut-être pas plus mal. Quoique, un bon petit vomi aurait éliminé les frites que j'avais mangées à midi.

Au lieu de ça j'ai commencé à faire mes caisses pour le déménagement. Je déteste déménager. Ce sera mon 14ème déménagement tout de même. Enfin je crois. J'ai arrêté de compter.

C'est ça avoir été fille de militaire et choisir un mec militaire (comme si ça ne m'avait pas suffit) (complexe d’œdipe tu dis?) (peut-être bien).

Ce déménagement a été un vrai casse tête, c'est d'ailleurs pour ça que je n'en ai pas beaucoup parlé ici, trop compliqué, trop chiant, trop "la guerre". J'ai bien cru qu'on ne signerais jamais le pacte de paix d'ailleurs.

Mais finalement la faible créature amoureuse que je suis a cédé.

Faire des COMPROMIS. Le maître mot mes chères, le maître mot.

Nous allons donc quitter Bruxelles, je vais faire 3h15 de trajet par jour (Aka rendez-vous dans 6 mois pour admirer des cernes qui vont jusqu'aux genoux) (peut-être bien que je pourrai rentrer dans le Guinness world records book) (je serai enfin célèèèèèbre) (Amen).

Parce que... c'est pas comme si j'avais un job peperre où je preste mes 8 heures... Non. Parfois je travaille 12 heures.

M'enfin bon, r.e.l.a.t.i.v.i.s.o.n.s.

Relativiser et faire des compromis. Voilà mes nouvelles devises.

Non mais, j'ai l'air pessimiste là, mais en fait, en parlant de relativiser, l'appartement qu'on a choisi est carrément canon. Donc ça compense un peu.

Puis j'ai fait promettre à Philibert que comme j'acceptais d'aller vivre là bas (et si je suis sage) (comprends par là que j'arrête de manger les pieds sur la table, que j'arrête de faire pipi la porte ouverte, que j'arrête de faire des rituels bizarres pour l'emmerder), il sera obligé de me faire un bébé dans les 3 ans. (Il n'a pas dit oui à mes menaces m'enfin bon) (j'ai bon espoir) (relativiser, donc).

C'était la grande nouvelle de ce lundi matin, en direct de Bruxelles, from Muriel with love. (Désolée ça faisait longtemps).

Bisou.

Marinière - H&M
Jeans - Massimo Dutti
Sandales - Zara
Sac - Sablon Bruxelles

vendredi 12 septembre 2014

Shoes addict


Pour moi la pièce maitresse dans une tenue c'est clairement la paire de chaussures. Je suis d'ailleurs une vraie "schoesaddict". (Je n'aime pas l'avouer mais à partir d'un certain nombre de paires de chaussures dans son armoire, on ne peut plus nier les faits) (Je plaide donc coupable).

Et en tant que bonne vieille shoesaddict, le premier truc que je fais au début de chaque saison c'est... chercher après une NOUVELLE PAIRE DE CHAUSSURES. Logique. 

Le problème c'est que cette année pas grand chose me plait dans les prix abordables... Je fais une méga fixette sur ces Jimmy Choes tricolores de LAMORTQUITUE (dernière image) et, tout le reste, je m'en fiche. Bon, faut dire que j'ai déjà à peu près toutes les couleurs de chaussures possibles et imaginables dans mon shoesing et que je deviens donc un peu difficile, du coup je cherche des modèles qui sortent de l'ordinaire, tout en restant quand même simples. AKA mission impossible.

Alors bon, vu que les Jimmy coutent carrément un bras, j'ai un peu regardé ailleurs... J'en ai trouvé des noires pas trop mal, mais j'ai un peu peur que ça fasse Muchmuch la dominatrice, et des oranges, mais c'est une couleur que je ne porte jamais.

Bref, j'ai toujours pas fait mon choix, mais voici quelques looks qui illustrent un peu avec quoi je me verrais bien porter ces différentes paires.

N'hésite pas à me dire ce que t'en penses, car moi je suis PERDUE. (Il y a pire dans la vie).

Bisou et un merveilleux week-end!!

1. Pull Zara 2. Escarpins Jimmy Shoes 3. Sac jaune ASOS (lien)

mercredi 10 septembre 2014

Baby boom

  
Non mais non. Rien ne va plus. Je fais une fixette. Mon horloge biologique me joue des tours. STOP.

C'est juste que j'ai dans le genre 1458 naissances dans mon entourage sur le mois de septembre. Genre de truc qui, quand t'as envie d'avoir un enfant, te transforme juste en meuf méga super ultra chiante de la mort qui tue.

"Trop choupi ce baby, moi aussi je veux, rooooh et t'as vu ses petits pieds, j'ai pu lui donner à manger, elle m'a laissé le bercer, il est trop meugnon quand il pleure, c'est minuscule quand ils ont que quelques jours, rohh et ses petites mains..."

"Rohhh j'ai des nausées, peut-être que je suis enceinte... Ah non, impossible, j'ai plus eu de rapports depuis... heu... ok je ne compte plus."

"Je crois que je vais arrêter la pilule... ah non... on fait pas un bébé sans réfléchir."

"Maman, dis ça fait quoi d'avoir un bébé dans le ventre?"

"Mamaaaaaaaaaaaan, dis si j'ai un enfant tu crois que je devrais lui parler Allemand?"

"Docteur, dites moi, je ne deviens pas trop vieille là pour avoir un enfant? HEIN?"

Bref la meuf trop chiante quoi.

Je m'en rends bien compte. Et je ne me suis jamais connue aussi cul cul la praline qu'en ce moment mais, C'EST PLUS FORT QUE MOI. J'en peux rien. La nuit je rêve que j'ai un bébé qui dort sur mon ventre et que je suis heureuse. Ou que j'apprends à lire à mon enfant de 7 ans. Ouai, ça me poursuit jusqu'à dans mes rêves. C'est dingue.

Je sens qu'il est temps que je fasse un petit rituel au Dieu de la fertilité, ou du désir, ou n'importe quel autre Dieu pour que ces pensées arrêtent de me hanter.

Parce que j'ai quand même trois bonnes raisons pour ne pas avoir d'enfant dans l'immédiat:
1. Je dois d'abord changer de travail si je ne veux pas que mon enfant passe sa vie chez une nourrice,
2. Je dois d'abord changer d'appartement pour pouvoir l'accueillir comme il se doit,
3. Je dois d'abord trouver un papa prêt à nous supporter toute notre vie (parce que je n'ai pas de doutes, mon enfant sera aussi timbré que moi, c'est héréditaire, suffit de voir ma mère).

Bref, faut vraiment que ça s'arrête, sinon j'aurais plus d'amis d'ici quelques mois à force de les saouler.


Top et Pantalon - H&M
Sac et Sandales - Zara

mardi 9 septembre 2014

Veste peplum, gros rhume et tête de bourrée au rhum


Oui, tu remarqueras mon gros manque d'inspiration pour ce titre. Mais que veux-tu, les rimes à la con c'est mon truc.

D'ailleurs savais-tu que je faisais des petites rimes avec le nom de tous mes amis? C'est vachement ringard, on est d’accord, et ça fait vachement chier les gens, et ça me fait franchement passer pour une dingue, mais que veux-tu, ça m'éclate. (Il y a quand même des gens qui s'amusent avec un rien)

Enfin, faut se dire que si je fais une petite rime avec ton nom, c'est que je t'aime bien, vois-tu. C'est plutôt bon signe. Parfois, si je t'aime vraiment beaucoup, j'invente même une chanson à ton honneur.

Bref, il est temps que j'aille me faire interner.

Sinon, ce titre il a quand même un peu un sens: je suis malade comme un chien, on dirait que je suis bourrée sur ces photos ET je porte une veste peplum. (tu suis la logique?) (Non?) (Bon ok.)

(Et encore, je ne mets pas les autres photos parce qu'elles font franchement peur... Tu te contenteras donc de celles-ci. Merci.) (Et milles excuses.)

Bisou

Veste - H&M
Jeans, escarpins - Zara
Sac - Sablon bruxelles
Top - COS

lundi 8 septembre 2014

Camo


Encore un pantalon tue l'amour. Celui-ci est particulièrement moche parait-il. "Difforme" m'a-t-on dit.

Nan mais nan, tu crois pas que les gens exagèrent? Ok, on est d'accord, c'est pas LE pantalon du siècle, ce n'est pas non plus LE pantalon qui me va le mieux ou qui me met le plus en valeur, OK. Mais faut pas exagérer non plus.

Moi je l'aime bien ce pantalon "sans fesses". Il est confortable. Et à ce moment précis, c'est tout ce qui compte.

Voilà, c'était le mot de la fin pour justifier cette tenue vestimentaire.

Sinon à part ça, t'as passé un bon week-end?

Pour ma part, week-end très sympa. Un vendredi soir en "célibataire" à l'appart, au programme: film de gonzesse cul-cul-la-praline, un samedi à fêter l'anniversaire de ma meilleure amie, des visites de bébés nouveaux nés (c'est trop choupi quand même) (mon horloge biologique souffre très fort en ce moment d'ailleurs) et pour finir le week-end en beauté, la color run de Bruxelles avec des amis.

Bref, des week-ends pareils j'en veux bien chaque semaine.

Bon, accessoirement faudrait que je pense à me reposer car j'ai une de ces crèves... Mon système immunitaire me fait un peu la gueule depuis quelques jours. Faudrait que je le ménage un peu.

Sur ces belles paroles, un bisou plein de microbes, et une bonne semaine!


Top et Pantalon - H&M
Sandales - Zara
Sac - Mango

jeudi 4 septembre 2014

Jouissance de l'extrème

 

Non, je t'arrête là tout de suite, je ne vais pas parler de sexe. (Amen) (Ouf) (On est sauvés).

Mais plutôt de sport. (Le sexe pouvant être un sport également, tout dépend de comment on le pratique, je voulais quand même préciser que ce n'était pas le sujet aujourd'hui) (Amen). En fait, je ne vais pas te parler sérieusement de sport (pas mon genre), ni d'un programme mais juste d'une expérience que j'avais envie de partager.

La semaine dernière j'ai été courir avec un ami qui court plus vite que son ombre (non mais vraiment) (il a fait pas mal de compétitions etc). Et c'était juste GÉNIAL. Bon, mis à part le fait que j'ai stressé à mort avant de l'accompagner car j'avais peur de me ridiculiser (vive la confiance en moi).

Il m'a montré pleins d'exercices supplémentaires à faire après le cross, il m'a montré de nouveaux étirements, et courir à deux m'a indéniablement beaucoup plus motivée que quand j'y vais seule. Mardi d'ailleurs, il m'a rappelée pour que je vienne à nouveau avec lui, j'ai accepté et c'était encore une fois génial.

Faire du sport à deux c'est quand même mieux. (Et en plus ça rime) (OK je sors).

Bref j'ai été conquise, et Dieu sait que je ne suis pas vite conquise. Le temps passe plus vite, je me donne plus que quand je cours seule et je m'étire bien après (étape que je néglige souvent).

Tout ça pour dire que, si tu trouves un partenaire avec qui t'entrainer, n'hésite pas, c'est bien plus motivant!!

Sinon à part ça (parce que bon, je suppose que tu t'en fiches de mes sorties sportives) (mais j'avais quand même envie d'exprimer ma joie à ce sujet), t'as remarqué que j'avais un problème de cheveux en ce moment? ILS SONT REBELLES et ça, j'aime pas.

J'ai les cheveux ondulés au naturel (entendons-nous bien, ondulés à la n’importe nawak hein, c'est extrêmement moche) et je suis obligée (enfin, parce que je le veux bien hein) de les lisser tous les jours. Mais le pire, c'est pas ça, le pire c'est que j'ai des épis à peu près PARTOUT sur le crane et que sans sèche-cheveux je ressemble un peu à ça...


Bon, ce n'est pas que je n'aime pas ressembler à Cousin-Machin, mais disons que ce n'est pas super pratique pour y voir clair.

Du coup à cause de mon lisseur et de mon sèche-cheveux je fais subir un supplice journalier à ma chevelure de merde, du coup, tu t'en doutes, je les NIQUE littéralement abime vraiment fort, du coup je dois souvent recouper mes pointes, du coup ils ne poussent pas vite, du coup je fais une dépression nerveuse (Aka le cercle vicieux) quand je vois mes copines qui avaient les cheveux RASÉS l'année passée et qui les ont plus longs que moi cette année. Nan mais, la vie est trop injuste quoi.

(Si tu es un mec, que tu lis ceci et que tu ne comprends pas, pour comparer c'est un peu comme si tu voyais le super grand kiki de ton pote et que toi il est tout petit, ça fout un peu les nerfs tu comprends?)

Alors mon problème de cheveux, tout le monde s'en fiche aussi, c'est comme mon histoire de sport, MAIS PUNAISE, j'ai beau avaler de la vitamine B, badigeonner de l'huile sur mes pointes, m'acharner sur mes racines pour enlever les épis pour, au final, avoir ce résultat qui fait "Hey coucou, me suis pas coiffée ce matin". Bref, il est vraiment temps que j'aille couper mes pointes.

Nan mais voilà, fallait que j'en parle à quelqu'un... Parait que c'est bon pour la déprime...

Bisou.

PS. Oui, je sais, je passe encore du coq à l'âne, que veux-tu, les choses ne s'arrangent pas avec l'âge.


Jeans, boots et sac - Zara
Chemise - Mango