jeudi 26 février 2015

Influences

Parler fringues avec les copines ça déclenche chez moi comme une soudaine envie d'acheter tout et n'importe quoi. Avec Hélène et Clarisse je ne suis pas sortie de l'auberge. Quand ce n'est pas une qui me montre des photos de tenues canons, c'est l'autre.

Via Waths'app, via mail, via Instagram, tous les moyens sont bons pour qu'elles fassent chavirer mon cœur. (Donc mes achats compulsifs, c'est de leur faute, on est bien d'accord) (Bisous les filles).

La semaine dernière, je ne sais pas ce qu'elles avaient mais elles n'ont, toutes les deux, PAS ARRÊTÉ de me tenter.

Du coup, ben qu'est ce que je fais? Je passe ma soirée sur les eshops - et je fais l'asociale avec Philibert (qui est ravi, en fait) (il a un peu moins mal à la tête comme ça) (c'est que je cause beaucoup, tu sais) - et je passe commande.

Ah ben oui.

C'est ainsi que, en même pas 4 jours, j'ai acheté la blouse LOLA de Mademoiselle.D, un top COS, une robe Mint&Berry et une jupe Zara. Et que j'ai TRÈS envie de m'acheter un gilet gris &OtherStorie, une chemise COS, une montre Daniel Wellington, un jeans blanc un peu destroy, une robe ModeTrotter, un collier, une blouse French-Connection (je te met pas le lien, car si c'est sold-out, Clarisse va m'arracher le visage et exiger que je me mette à la couture), des sandales Top Shop, un T-shirt COS, des sandales River Island, un sac French Connection (je continue?) (bon ok, j'arrête).

Je crois que tu vois un peu l'étendue des dégâts là?

Non?

Je te montre?


(Bon, il n'y a pas tout, mais tu as tous les liens dans le texte ci-dessus. Au pire, quoi, si toi aussi tu viens de te faire influencer.)

Est-ce que tu cernes mieux le problème? HEIN?

Je pense que je dois vraiment arrêter de parler à mes amies.

L'heure est grave. TRÈS GRAVE.

Bisou.

Copier-coller (raté)


Cette tenue est la preuve parfaite qu'il ne faut pas essayer de recopier les gens. J'ai acheté ce gilet, cette ceinture et ces escarpins sur un coup de tête absolu lorsque j'ai vu le look de notre chère sincerelyjules dans ce post.

J'étais tellement sous le charme de cet tenue que j'ai commencé à fouiller tous les eshop à la recherche de ses chaussures. SANS SUCCÈS. Du coup, j'ai jeté mon dévolu sur celles-ci car sur les photos du eshop, la couleur était plus ou moins la même. Mais une fois reçues... j'ai presque eu un fou rire. Elles brillaient de mille feux (comme tu peux le remarquer sur ces photos).

MOI et du BRILLANT?

Nan mais, même pas en rêve.

Alors j'ai quand même voulu tester le look, voir ce que ça donnait le tout mis ensemble, (puis bon, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis) et là, encore une fois, déception.  (Même pas confortables en plus).

Bon, sur les photos, ça passe encore, mais en vrai, au soleil, on aurait dit que j'avais des chaussures intergalactiques. 

Intergalactique-cheap please.

Bref, pour tout t'avouer, les chaussures et la ceinture ont été remballées directement par la poste après que j'aie shooté ce look.

Le bling-bling ce n'est décidément pas pour moi.

Bisou.

PS. Tu remarqueras quand même la qualité absolument pourrie de mes photos par rapport à celles de Jules! Le gilet c'est le même, on ne dirait même pas. Il est temps que je m'achète un bon appareil.
PPS. La semaine prochaine je te poste des looks qui me plaisent! Car cette semaine ça a été un peu catastrophique. On a tous nos moments de faiblesses. Tu me pardonneras.


Chaussures - River Island
Ceinture - Vanzetti
Gilet - Top Shop
Sac - Mango

mardi 24 février 2015

Touches de cuir


Mazette que je suis déçue du résultat de ces photos. Moi qui me sentais top biche dans mon nouveau gilet tout frais tout neuf, voilà que je retombe un peu de mon piédestal. 

C'est naze.

Voilà.

Comme quoi les photos qu'on prend quand on tient un blog, peuvent carrément nous sauver la vie.

Car ce gilet, je comptais le mettre à un souper qui a lieu ce week-end chez des amis, et là tout de suite, je sens bien que je vais m'empresser de trouver une autre tenue. Je suis déception. Je suis confusion. Je suis au bout du rouleau. (Bon, ça va, j'exagère un peu) (mais quand même) (j'ai même failli l'acheter en d'autres couleurs, t'imagines!!!) (sauvée par le gong ces photos).

Non mais, je crois que c'est moche parce qu'il y a trop de touches de cuir dans cette tenue. Avec un petit escarpin moins imposant que ces bottes de pluie, ça devrait le faire. Enfin je crois. Je te montrerai ça quand le temps le permettra.

Me voilà donc dans l'impasse pour samedi. Va falloir que je me dépêche à trouver quelque chose de cool à mettre qui n'en fait pas trop, mais quand même. (Tout cet enthousiasme pour un souper) (bah oui, que veux-tu, quand on ne sort JAMAIS, le jour où on a un souper, c'est carrément l'euphorie).

Je ne t'ai jamais dit que Philibert était un vrai bébé papy? Il va dormir à 20h30 tous les jours, et tous les jours il est fatigué... Il ne veut jamais sortir, car il a peur que ça dure trop tard... Enfin, j’exagère un peu... parfois il va dormir à 19h30... (Et c'est un militaire ça? bah oui madame...) (Puis il va se plaindre que c'est moi le colonel à la maison) (Non mais).


Sac - Mango
Jeans - Zara
Top - Vero Moda
Gilet - Zara

lundi 23 février 2015

La tenue qui fait fuir mon mec


Depuis quelques semaines je me dis qu'il faut absolument que je te montre mon super gilet oversize qui fait fuir mon mec (avant qu'il n'existe carrément plus en magasin ou que ce ne soit carrément plus la saison). Mais à chaque fois il est trop tard pour shooter le look. Et voilà que, des semaines et des semaines après l'avoir acheté, il apparait ENFIN ici.

Bref.

Sinon à part ça, tu n'es pas sans savoir que j'ai un problème avec les bottes et bottines. Je trouve que ça ne me va pas, je n'arrive jamais à trouver une paire dans laquelle je me sens bien. Mais voilà. Il faut faire avec (à moins d'avoir envie de crever quelque part avec les pieds congelés). Donc tu m'excuseras mes Combat-shoes de l'espace qui font fuir mon mec et tu ne fais pas de vilain commentaire à ce sujet. Merci bien. (Enfin, si, tu peux, au final ça me fait quand même marrer) (Vas-y lâche toi!).

Il y a quand même un truc super cool avec ces pompes (bah oui, faut bien leur trouver un truc positif hein). Elles sont tellement lourdes que ça me muscle les jambes quand je marche. Faut dire qu'avec elles aux pieds je mesure presque 1m90 (du coup je me prends tous les lustres de l'appartement dans la figure). Et comme j'aime bien dominer, ça leur fait un deuxième point positif. (Comme quoi, elles ont quand même deux points positifs, c'est pas si mal).

À part ça, ouai, je porte des lunettes de soleil à l'intérieur. Je trouve ça trop SWAG (hahaha) (j'ai appris un nouveau mot de d'jeuns) (pardon). Non mais, c'est que ce jour là il y avait beaucoup de soleil et que j'avais donc envie de te montrer mes superbes lunettes qui font fuir mon mec aussi. C'est ça l’inconvénient quand tu shoote tes photos à l'intérieur. C'est que t'as tout de suite l'air très con. Mais c'est ainsi. Je n'ai toujours pas le courage d'affronter le regard des gens en me prenant en photo toute seule.

Voilà.

C'est tout ce que j'ai à dire pour aujourd'hui. T'auras compris que mon mec ne m'a pas touchée du week-end avec ce look rempli de sex appeal. (Lui qui espérait qu'avec sa petite remarque je ferais un effort...) (BEN C'EST RATÉ! NA) #espritdecontradictionbonjour

(Je tiens quand même à préciser que Philibert est un ange) (C'est juste que j'aime bien l'emmerder un peu) (Il dit toujours que je l'épuise) (Je ne vois pas pourquoi il dit ça) (>_<).

Bisou!
 

Gilet - &Otherstorie
Jeans - H&M
Boots - ASH
Sac à dos - Zara
Top - Vero Moda
Lunettes - Promod

jeudi 19 février 2015

Confession kilostrophique


Depuis que nous avons déménagé je ne me suis plus pesée. Pour la simple et mauvaise bonne raison qu'il n'y a plus de pile dans notre balance. Et comme Philibert et moi ne sommes clairement pas les rois des courses, on oublie à chaque fois d'en racheter. Ou mieux, on achète le mauvais modèle. 

Du coup, j'en suis arrivée à un point où j'ai carrément PEUR d'acheter des piles, car j'ai peur de voir combien je pèse.

Je ne mange pas plus qu'avant, je fais toujours autant de sport, je rentre dans toutes mes affaires MAIS j'ai peur quand même. Toute ma logique démontrée dans une seule phrase.

Je crois que j'ai développé une forme de boulimie dans mon adolescence. J'avais peur de grossir (dans ma famille il n'y a que des personnes en surpoids) (j'entends d'ailleurs parler de régime depuis toujours) mais j'avais quand même envie de me goinfrer de toutes les crasses du monde (il y avait toujours des bonbons, du chocolat et des softs chez nous). Ce que je faisais en cachette, pour ensuite jeuner pendant 2 jours pour éliminer les 12 snikers que je m'étais enfilés.

D'ailleurs, Maman, Papa, j'ai un truc à vous avouer. Les emballages de bonbons que vous aviez retrouvés sous l'étagère à la cave, ce n'était pas Emilie (ma cousine boulimique) qui avait dévoré tout ça sur la semaine où elle était venue, c'est moi qui allais à la cave manger en cachette. Je vous ai menti. Pardon.

La balance était (et est toujours, je dois bien l'avouer) une référence pour moi. Voir le chiffre sur la balance me fait peur, mais me rassure en même temps. Le problème, c'est que je ne suis jamais contente. Jamais. J'ai toujours envie de peser moins. (Je te rassure tout de suite, je suis bien consciente que ce n'est pas normal).

Depuis que j'avais (re)commencé le sport et essayé de manger le plus sainement possible j'avais l'impression d'aller mieux. De me sentir "libérée" de cette obsession. Mais je vois bien qu'aujourd'hui, j'ai de nouveau une boule au ventre rien qu'à penser acheter une pile pour cette satanée balance qui me hante à chaque fois que je passe à la salle de bain.

Du coup, avant d'acheter ma pile, je cours, encore et encore. Je fais des exercices de musculation, encore et encore. Puis je mange un dessert et je me dis que j'irais acheter ma pile dans une semaine. Car le dessert aura gâché tous mes efforts.

Voilà. C'était la confession du jour. Je crois qu'il est temps que je me fasse soigner.

Bisou

mardi 17 février 2015

Vis ma vie de rêve

Vivre loin de tout et avec des petits vieux, ça a du bon. Déjà, c'est bien pour le portefeuilles, car je ne sais plus aller faire les magasins comme je le veux. Alors je vais voir sur les eshops, je sélectionne bravement les articles que je repère, dans l'espoir d'aller les essayer un jour - peut-être - en magasin (oui, je suis de la vieille école moi, je n'aime pas trop acheter sans essayer) pour finalement ne JAMAIS y aller car: pas le temps/passer sa vie dans le train/trop fatiguée d'y aller le week-end/etc.

Mais comme je ne voudrais pas que les petites beautés que je vois passer (genre ce PUTAIN DE MAGNIFIQUE TOP COS (ci-dessous) POUR LEQUEL JE VAIS QUAND MÊME ME BOUGER LE CUL) ne soient jamais partagées avec vous, je t'ai encore fait une petite idée de look.

Mais je m'égare...

...je continue avec mes points positifs, si tu le veux bien.

Donc les villes de vieux c'est super parce que:
  • La salle de fitness du coin est absolument déserte, donc tu ne te disputeras jamais pour une machine
  • Il y a toujours des places de parkings car la plupart des vieux n'ont plus le droit de conduire et n'ont donc plus de voiture
  • Il y a un hôpital à 20 minutes à pied, 2487 médecins, 458795 pharmacies, 15 centres auditifs, 25 opticiens et plein de prothésistes dentaire dans le coin. (sait on jamais que tu te pète les dents, hein.)
  • Pas besoin de regarder le JT, la voisine se charge de transmettre les news
  • Pas besoin de t'acheter un chien, la voisine t'attends au pas de ta porte tous les soirs, si elle pouvais elle viendrait même vivre avec toi
  • Tu peux te balader en mode crado sans gêne dans l'immeuble, TOUT le monde est quand même plus crado que toi.
Enfin...

C'est ce que je pensais.

Alors la dernière fois j'ai descendu la poubelle en mode pyjama-bide-à-l'air-pantoufles-moumouttes-gilet-oversize-essuie-dans-les-cheveux-les-tétons-en-train-de-pointer-dans-mon-t-shirt-blanc, sauf que je suis tombée sur un mec d'une trentaine d'années dans l'ascenseur (plutôt pas trop moche) qui me dévisageait de la tête aux pieds. 

Et ça, ma chère dame, c'était la TEHON. Le mec avait un petit sourire en coin. Et crois-moi, ce n'était pas à cause de mon bide à l'air ou de mes tétons pointus. Non. C'était parce que je devais ressembler de près ou de loin à dame Ginette (Les Visiteurs).

J'avais complètement oublié que les vieux avaient des gosses qui venaient les voir de temps en temps.

Bref #mavieestpassionnante

Bisou


Top - COS
Jeans - Zara
Sac - Legend
Chaussures - Steve Madden
Montre - Daniel Wellington

mercredi 11 février 2015

La Saint Valentin


"Pourquoi il y a des mannequins partout dehors en sous-vêtements??"
"Parce que c'est la Saint-Valentin samedi"
"Ah ouai, juste, j'avais oublié!"

BON, faut que tu saches que Philibert et moi ne sommes pas de grands romantiques. (Sauf si tu trouve que péter dans un coussin et ensuite étouffer son partenaire avec ce même coussin c'est romantique) (je te jure qu'il m'a fait ça) (j'ai cru mourir) (bref). Et que donc, on a JAMAIS fêté la Saint Valentin. (Enfin, je mens, je lui ai quand même fait une petite attention 2 années d'affilées (le début) (roh que c'est loin) mais à force de voir qu'il s'en fiche et que l'année suivante il l'oublie quand même, j'ai capitulé, enfin à moitié, je préparer quand même à chaque fois un bon petit plat) (c'est qu'au fond de moi je suis une fille optimiste, tu sais bien).

Mais cette année, j'ai décidé qu'il fallait que je me donne à fond. Parce que Philibert m'a quand même dit que je n'étais pas sexy. Jusqu'à aujourd'hui je pensais qu'il aimait mon coté tue l'amour, mais je me suis visiblement trompée.

Après cette révélation, je me suis un peu remise en question en me demandant COMMENT je pouvais faire pour être plus sexy. Porter des décolletés? Arrêter de pisser la porte ouverte? Arrêter de mettre du choco sur mes dents et de crier "chouchouuuu regarde!!"? Arrêter de mettre mon pyjama triple molleton? Lui lancer des regards qui en disent long? Ne plus jamais porter le gilet que je porte sur ces photos?

En fait, je n'ai pas beaucoup de sex appeal. C'est évident.

Philibert commence sérieusement à désespérer. Si bien que, à chaque fois qu'une fille sexy passe en rue il faut qu'il me fasse une petite réflexion du genre : "j'aime bien comment elle est habillée".

Pour te donner une petite idée:

La meuf "bien habillée":
 Philibert:
 Moi:

La vie de couple après quelques années donc.

La suite au prochain épisode.

Bisou.


Gilet - Esprit
Jeans / Bottines / Sac - Zara